Microchirurgie



La réparation et la reconstruction du visage après un traumatisme ou une chirurgie délabrante peut se faire grâce à la microchirurgie. La greffe de visage en est l’aboutissement.

Définition de la microchirurgie
La reconstruction faciale passe par des greffes qui correspondent à l’apport de tissus non vascularisés par ses propres vaisseaux (greffe osseuse, greffe de peau, greffe de graisse), mais aussi par des lambeaux qui sont des tissus transposés avec leurs propre pédicule vasculaire.

On parle ainsi de lambeaux pédiculés, dont les vaisseaux nourriciers restent à leur origine, en opposition aux lambeaux libres qui sont transposés après section de leur pédicule nourricier et abouchement par technique microchirurgicale (avec microscope ou loupes) à proximité de la zone à reconstruire.


Nous disposons ainsi pour reconstruire un visage de nombreux lambeaux libres cutanés, musculaires, osseux ou composés de toutes ces entités.

Moyens et structure
La mise en œuvre de ces techniques microchirurgicales implique des moyens humains et matériels importants qui ne s’envisagent que dans le cadre de structures hospitalières.

Le plus souvent deux équipes chirurgicales sont nécessaires. L’une pour préparer le visage en vue de la reconstruction, l’autre équipe est chargée de prélever le lambeau.



La durée de l’intervention varie de 6 à 12h en fonction de la complexité de la reconstruction.
L’encadrement anesthésique et réanimatoire est fondamental pour permettre la gestion des nombreuses défaillances viscérales possibles et la surveillance post opératoire.




                Avant                               Après


___________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________